Log in
updated 8:20 AM CEST, Jul 12, 2019

Concertation Grand âge et autonomie

concertation1

Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé a lancé le 1er octobre 2018 une vaste consultation citoyenne en partenariat avec Make.org. L’objectif est de permettre à tous les Français de formuler des propositions concrètes en répondant à la question « comment mieux prendre soin de nos aînés ? ». Cette consultation s’inscrit dans le cadre de la concertation grand âge et autonomie. Elle rassemble l’ensemble des parties prenantes aux niveaux national et régional, et remettra début 2019 un rapport opérationnel pour nourrir une réforme ambitieuse dans la perspective d’un projet de loi.

Nous invitons les acteurs impliqués dans la démarche "Un Avenir après le Travail" à faire remonter, dans ce cadre, leurs propositions pour une société adaptée et accessible aux personnes retraitées en situation de handicap.

 concertation2

La concertation et le débat qui se déroulent entre octobre 2018 et début 2019 portent sur un champ large :

  • Permettre le libre choix des personnes âgées, l’exercice de leurs droits et leur consentement aux mesures les concernant
  • Identifier les moyens d’une prévention plus efficace de la perte d’autonomie et d’une politique de recherche plus ambitieuse
  • Simplifier le parcours des personnes âgées en assurant une continuité et une plus grande rapidité dans la prise en charge
  • Définir les mesures nécessaires pour soutenir les aidants familiaux et trouver de nouvelles formes d’accompagnement solidaire des personnes âgées, par le bénévolat notamment
  • Apporter des réponses aux enjeux de formation, de qualité de vie au travail et d’attractivité des métiers pour les personnels intervenant dans l’accompagnement et le soin aux personnes âgées
  • Redéfinir une offre préservant au maximum la liberté de choix de la personne et le respect de son cadre de vie
  • Rénover les aides et les prestations pour les rendre plus lisibles, plus équitables, en maîtrisant les charges financières pour les familles
  • Définir les modalités de financement des prises en charge à domicile et en établissements afin d’en garantir l’accessibilité pour les familles
  • Accroître la qualité des prestations en établissements et à domicile