Log in
updated 8:45 AM CEST, Oct 4, 2018

En Bretagne, Cap sur un territoire inclusif

BAUD Maurice

Le projet Un Avenir après le Travail en Bretagne nous a amené à initier plus de 20 “animations de territoire” sur l’ensemble des quatre départements.
Une animation de territoire, c’est un parcours de “préparation retraite” pour les futurs retraités d’un même bassin de vie, accompagnés par leurs “animateurs retraite”.
Elle vise à créer des actions ou des supports permettant aux futurs retraités de mieux connaître les propositions locales destinées aux seniors (Clic, centres sociaux,
clubs de retraités, espaces prévention santé, hébergements collectifs, aides pour le maintien à domicile, droits retraite,...). Outre l’hébergement adapté et le suivi
de la santé, la création de nouveaux liens sociaux est vitale pour réussir cette étape. Elle permet également à ces différents acteurs de droit commun de repérer plus facilement les besoins, de se coordonner et de rendre plus accessibles les réponses développées pour les publics âgés.
Se construit alors un territoire plus inclusif !
Cependant l’Aresat dont la mission recouvre avant tout la vie active des travailleurs, était souvent sollicitée pour assurer la coordination de ces animations locales, en tant qu’initiatrice. La pérennisation de cette démarche, passant par l’engagement des acteurs locaux, a nécessité un partenariat avec le conseil départemental d’Ille et Vilaine, structure politique directement concernée par l’accompagnement des seniors. Pour cela, une “charte du territoire inclusif” a été écrite ; elle vise à :
- une poursuite durable des actions initiées, avec des relais locaux pour assurer la coordination,
- s’accorder sur ce qui fonde le respect du plein exercice de la citoyenneté et de la participation sociale de tous,
- s’engager chaque année sur des actions “mesurées” et “mesurables” facilitant la participation sociale des personnes en situation de handicap.
Le portage de cette charte par les différents conseils départementaux assurera un relais durable à l’Aresat dans la mise en œuvre de ces démarches inclusives.
Le pari lancé il y a trois ans est en voie d’être gagné !

Maurice Baud, Président de l’Aresat Bretagne